Leurs apprendre à lacer leurs chaussures

comment les aider à lacer leurs chaussures ? voici quelques petites comptines simples à retenir pour favoriser l’apprentissage :

 

                                                                                                 Il était une fois un champs

(faîtes le noeud de base par dessus/par dessous)
« et au milieu de ce champs, il y avait un grand arbre« 
(faîtes une boucle verticale)
« Arriva un lièvre, qui se mit à courir autour de l’arbre« 
(enroulez l’extrémité libre du lacet autour de la boucle)
« c’est alors qu’il vit un trou« 
(montrez le trou fait par le lacet en traversant la bouche)
« et sauta dedans« 
(enfoncez le milieu du lacet dans le trou.)
« mais les oreilles du lièvre dépassaient !« 
(montrez les boucles du noeud.)
 
 
 

Lapin malin, lapin mignon
Mais se trouvait fort embêté
Lorsqu’il en v’nait à ses lacets
Lui donne un truc à ma façon

Quand à courir, tu te sens prêt
Dresse tes oreilles petit lapin !
De la forêt surgit soudain
Pour t’effrayer, un bruit suspect

Pour en trouver la provenance
Un seul chemin, pas d’autre choix,
Le tour de l’arbre, tu feras
Y guettant toute dissonance

Plus qu’à sortir de ton terrier.
Tu vois, c’était un jeu d’enfant
Tu peux gambader maintenant
Le pied léger, les lacets faits.

 

Pour apprendre à faire un papillon…

D’abord, il faut faire un nœud simple : c’est le corps du papillon.
Ensuite, il faut faire une boucle avec un des lacets : ce sera la première aile du papillon.
Mais une aile ne suffit pas pour voler, il faut donc en créer une seconde : pour cela il faut passer l’autre lacet au dessus de l’aile.
Il suffit maintenant de continuer dans la « bouche » du papillon (formée par le trou quand on passe au-dessus)
Maintenant, il n’y a plus qu’à serrer et à découvrir la seconde aile du papillon.

Voilà, le papillon peut s’envoler… Et les lacets sont noués !

 

 

Une réflexion sur “Leurs apprendre à lacer leurs chaussures

  1. lacer correctement ses chaussures, c’est bien. Mais il faut aussi bien faire le nœud final. Pour cela, à chacun sa technique ! Le bon vieux double nœud, que nos parents nous ont appris à faire quand on était petit, est une valeur sûre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s